« Pour les PME, dans 50 % des cas, il manque des acteurs clés pour l’expertise métier, au sein de leurs projet »

Selon un baromètre* réalisé par nos soins, en partenariat avec le Mouvement Français pour la Qualité (MFQ), ayant pour but de mesurer la maturité des PME face aux projets, 76% des personnes interrogées travaillant dans ce type d’entreprise estiment ne pas être impliquées dans les projets, sauf quand leurs compétences sont indispensables. Proportionnellement, 70% d’entre eux souhaiteraient être plus impliqués dans les projets de leur entreprise.

*Sur 70 témoignages recueillis, 70% proviennent de PME.

> Constitution des équipes projets

Les répondants s’accordent également à dire que les équipes pourraient être mieux constituées. Selon ce baromètre, ce sont les très grandes entreprises qui constituent le mieux leurs équipes, pour les autres structures par exemple pour les PME, dans 50 % des cas il manque des acteurs clés pour l’expertise métier au sein du projet.

 

> Convier tous les experts adéquats permet de réduire les anomalies du livrable final

Que ce soit pour des projets de développement interne, ou pour le développement de produits et/ou de services, il est nécessaire de convier les experts « métiers » ayant les compétences adéquates. Cela permettra d’assurer la réalisation d’un livrable, comportant le moins d’anomalies possibles lors de sa sortie. En effet, plus le nombre d’anomalies est réduit, dès les phases en amont de la conception et de la réalisation, moins l’entreprise devra allouer de ressources (financières, temporelles, humaines) à la mise en place d’actions correctives et/ou préventives, après livraison du produit ou du service.

 

> Les étapes pour constituer une équipe performante

La constitution des équipes est une tâche complexe pour le chef de projet. Il s’agit, dans un premier temps, d’identifier toutes les activités nécessaires à la réalisation du livrable final. Une fois ce travail réalisé il faut choisir les compétences adéquates à leurs réalisations. Il est ensuite nécessaire de confirmer la disponibilité des acteurs concernés avant de pouvoir constituer l’équipe projet.

En phase de lancement du projet, il est conseillé de réunir tous les acteurs afin de leur donner une vision du projet dans sa globalité et de légitimer chacun des acteurs.

 

> Convier les experts dès la planification permet d’assurer la réussite du projet

Lors de la planification, il est recommandé de consulter les experts « métiers ». Pour chaque tâche identifiée, ils apporteront des précisions au chef de projet afin d’en évaluer la durée et de confirmer les ressources nécessaires et disponibles. En prenant en compte les experts « métiers », dès les phases en amont de la réalisation d’un projet, cela permet de réduire l’effort, de gagner en cohérence dans la planification, d’optimiser les ressources et de rendre légitime les acteurs dans l’organisation. Choisir les bonnes personnes dans un projet permet de gagner sur tous les plans !

 

> Assurer une bonne planification des ressources au début du projet

Dans certains cas, le chef de projet peut se rendre compte qu’il lui manque un expert métier au-cours du projet. Cela peut parfois être compensé lors de la réalisation du projet, par l’intégration ponctuelle d’experts. Cependant, cette remise en question de la planification implique :

  • Une surcharge de travail particulière auprès des experts,
  • Une perte de temps pour la prise de connaissance des informations du projet,
  • Une implication moindre,
  • Une priorisation d’un projet au détriment d’un autre projet ou d’une opération,
  • Une mauvaise optimisation des ressources disponibles dans l’organisation.

 

> Prendre du temps pour planifier c’est davantage de bénéfices par la suite

Pour conclure, identifier et intégrer, dès le lancement d’un projet les bons acteurs qui vont constituer l’équipe vous permet :

  • De fédérer tous les acteurs autour d’une vision globale du projet,
  • D’optimiser les ressources nécessaires,
  • D’optimiser la valeur ajoutée du projet et de réduire les anomalies post-lancement,
  • De réduire les gaspillages de ressources financières, temporelles et humaines pour mener des actions correctives,
  • D’optimiser la gestion des priorités et des interactions entre projets et opérations courantes

 

Quels sont vos retours d’expériences à nous faire partager à ce sujet ?

 

Pour ne louper aucun article, suivez notre page linkedin ACROME !

Rendez-vous la semaine prochaine pour un nouvel article au sujet de l’intelligence collective !

 

L’équipe ACROME

Maxime Bérard & Romain Dussollier

 

Rendez vous sur notre blog ! www.acrome-projets.com/blog